Archive

Archive for mars 2010

Texte à l’agence

Dans la nuit du samedi 20 au dimanche 21 mars, vers 5 h 30 du matin, j’ai été l’objet d’une agression verbale de la part de deux individus certainement d’origine maghrébine, qui m’étaient complètement inconnus. Après avoir été harcelé à l’interphone suite à ma première réponse, ils sont parvenus à pénétrer dans l’immeuble par un moyen qui reste indéterminé, puisqu’il était absolument hors de question que je laisse entrer deux personnages se disant accompagnés de la police et me faisant croire à ma condition de témoin d’une scène qui venait d’avoir lieu. Témoin improbable dans la mesure où j’étais endormi depuis environ 23 h 30.

Bref, ça sentait le traquenard. Après un vif échange par interposition de la porte d’entrée de l’appartement, face au développement d’un argumentaire dénué de sens et voulant en finir, je devenais silencieux. N’ayant plus d’accroche, les deux zouaves ne tardèrent pas à inonder la cage d’escalier de mots plus fleuris les uns que les autres, dans diverses langues, avant de prendre congé du paillasson, promettant toutefois de revenir dans les prochains jours.

J’avais déjà remarqué la difficulté d’ouvrir et de fermer la porte d’entrée de l’immeuble, mais si maintenant il est possible de la crocheter aussi facilement, je vous demande instamment de prendre les mesures qu’il faut pour éviter que ne se répète ce genre d’incident.

(Texte que j’ai failli envoyer à mon agence de location.)

Publicités
Catégories :Non classé