Accueil > La Grumch et Daisy > Une aventure de la Grumch et Daisy #9

Une aventure de la Grumch et Daisy #9

Comme tous les soirs, la Grumch* patrouille dans les rues de Pleug’** avec Daisy, son corniaud mi-griffon mi-poisson pané (je vous mets au défi d’y trouver une arête).

Aujourd’hui, l’évadée belle.
Marine, jeune demoiselle de sept ans, voisine estivale à l’Île-Tudy, adore accompagner la Grumch et Daisy dans leurs périples. Immense privilège qui lui est accordée : elle peut tenir Daisy en laisse. La Grumch la couve d’un œil averti mais bienveillant.
La chienne, de par son sang griffon, tout excitée par l’odeur du gibier qui foisonne dans la végétation environnante, brutalise la petite fille en exerçant une forte pression sur la laisse.
« Une fois, Daisy et moi avons vu un chevreuil dans les bois. Tu vois qui est Bambi ? Eh bien c’est le même. Et le même soir, un renard nous est passés devant, comme ça, tranquillement, en trottant, à vingt mètres devant nous ! J’ai raté une belle photo. »
« Dans Bambi, celui qui m’fait rigoler, c’est Pan-Pan ! »
Attentive à ce que la Grumch raconte, Marine détend un peu l’emprise sur la anse ; débusquant un lapin, Daisy bondit soudain après lui ; la petite lâche un cri et la laisse.
La chienne a poursuivi sa proie dans les ajoncs accrochés à la dune, et Marine, les poings recroquevillés sur la poitrine s’immobilise face aux fleurs jaune d’or serties de piquants redoutables. Au regard suppliant la Grumch rassure :
« Ce n’est pas grave, nous allons la retrouver. Daisy ! Reviens ici tout d’suite !… Écoute, on l’entend fouiner. Par là ! »
La laisse s’est prise autour des troncs des arbustes touffus, dans la chasse effrénée de Daisy. La Grumch la ramène à elle et la gronde (« Vilaine fille ! »), et console Marine, qui restait silencieuse ; la gamine rassérénée ne tarde pas à retrouver sa joie enfantine.
Et c’est pourquoi, depuis cette promenade, mon aïeule rumine de moins en moins dans le vide.

* interprète le rôle de la Mamm Gozh dans « Bienvenue chez les Breizhoù »
** est mutée à l’Île-Tudy en été

Kenavo ar wech all !

Publicités
Catégories :La Grumch et Daisy
  1. Anonymous
    8 septembre 2008 à 19:03

    Snif! C’est fini ! 😥 Sandra.

  2. Yohann
    9 septembre 2008 à 11:08

    Eeeeh oui ! Les meilleures choses ont une fin !

  3. Gauvain
    12 septembre 2008 à 15:22

    Les moins bonnes aussi……Désolé, trop facile ! en plus, je le pense même pas, ça va me manquer aussi, ces aventures de Tintin et Milou du XXIe siècle ,-)

  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :