Les premiers chatons sont tombés dans le jardin. Suivront les bogues, et les fruits qu’elles contiennent. Si les châtaignes passent l’hiver, elles germeront et donneront des plants. Les autres pourriront, se décomposeront, nourriront les détritivores et à terme les arbres qui leur auront données une chance de voir le jour.

Un atome de carbone que contenait le brugnon que je viens d’ingérer a pu provenir d’un orteil de brontosaure. Ou s’être échappé du cadavre de François Ier. Ou d’une mandarine. Ou d’un diamant, peu importe. C’est un cycle éternel. Ceux qui dénoncent les repas de cantine par cette sentence « C’est de la merde ! » n’ont pas tort, au fond. Ce sont des excréments recyclés, dans notre assiette.

Mais ce n’est pas une raison pour accepter que l’on mélange de la mozzarelle avec des vers, des crottes de souris et/ou du fromage avarié. Si cela ne tenait qu’à moi, je les condamnerai pour crime contre l’humanité.

Publicités
Catégories :La Nature
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :