L’amour rend aveugle, le soleil également ; l’amour détruit, le soleil aussi ; l’amour révèle, le soleil de plus belle.

La glace qui fond rejoint la mer des larmes : il n’existe pas de glace qui soit éternelle.

Les nervures de la feuille sont les lignes de la main.

Publicités
Catégories :Philo de comptoir
  1. Anonymous
    23 mai 2008 à 18:35

    La glace qui fond… etc… Très joli :o) Sandra

  2. Yohann
    23 mai 2008 à 20:39

    Merci ! Ça m’encourage.

  3. Yohann
    23 mai 2008 à 20:46

    Aaah ! Il ne faut pas mettre de pointillés après etc, puisque c’est ce que ça veut dire ! (Mais merci encore. :o))*Kirby Dance !*(> »)> ^(  » )^ <("<) <(" »)> (> »)> ^(  » )^ (> » )>

  4. Anonymous
    24 mai 2008 à 08:51

    Et ben pour une fois que je fais ça: y a quelqu’un qui remarque :p

  5. Hans Lundahl
    15 mai 2009 à 13:31

    Géométries géocentrique et héliocentrique

  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :