Archive

Archive for novembre 2005

Et pour illustrer encore un peu plus mon article précédent, voici un poème de Nerval, un des plus fameux poètes français de l’époque romantique.

Vers dorés

Homme, libre penseur ! te crois-tu seul pensant
Dans ce monde où la vie éclate en toute chose ?
Des forces que tu tiens ta liberté dispose,
Mais de tous tes conseils l’univers est absent.

Respecte dans la bête un esprit agissant
Chaque fleur est une âme à la Nature éclose ;
Un mystère d’amour dans le métal repose ;
« Tout est sensible ! » Et tout sur ton être est puissant.

Crains, dans le mur aveugle, un regard qui t’épie :
A la matière même un verbe est attaché…
Ne la fais pas servir à quelque usage impie !

Souvent dans l’être obscur habite un Dieu caché ;
Et comme un œil naissant couvert par ses paupières,

Un pur esprit s’accroît sous l’écorce des pierres !

Publicités
Catégories :Non classé

__J’ai été troublé par un passage du Zapping d’aujourd’hui. On y voyait un jeune garçon d’une quinzaine d’années méditant dans un tronc d’arbre. Je ne me souviens plus de quelle émission était tirée l’extrait, je crois me souvenir d’une chaîne info filiale de la première télévision poubelle française.
__Le journaliste disait en voix off que la population habitant autour affirmait qu’il s’agissait de la réincarnation de Bouddha. Enfin, disons que le présentateur posait la question. Image (bien sûr) impressionnante du garçon en toge marron-grise, une tignasse brune, les yeux clos, les traits détendus, les jambes que l’on devinait croisées, à l’intérieur de ce fameux tronc d’arbre. Le journaliste continue et cite les autochtones en disant que le bonhomme n’avait pas mangé ni bu depuis six mois. Plan rapproché puis plan d’ensemble montrant l’arbre feuillu et verdoyant où sont accrochées diverses banderoles de toutes les couleurs. Puis la voix off termine en disant que l’endroit est devenu un lieu très prisé des touristes. Tout un symbole cette remarque.
__Ce qui m’a frappé, c’était bien sûr le garçon. J’ai perçu sa démarche comme un signe de notre temps, ce qui veut dire que les gens sont prêts à croire n’importe quel phénomène tant que l’on ne leur fait pas perdre espoir. Je ne me rappelle plus qui a prophétisé que le XXIème siècle serait religieux ou ne le serait pas, mais j’ai immédiatement fait le lien avec cette citation.
__Je ne me fais pas d’illusions quant à l’issue du cirque qui règne sur cette basse-Terre. Les religions et autres sectes en plein passage à la postérité usent et abusent du racolage anthrocentrique afin de faire tourner en bourrique tous les pauvres esprits serviles qui n’ont pas la moindre idée de la lobotomisation en cours dans leur gelée cérébrale, et annihilant leurs dernières pépites d’espoir de voir un jour l’homme faire la paix avec lui-même et la planète vivante qui l’entoure, pour détenir les moyens d’évoluer dans le chemin que l’espèce humaine se doit d’emprunter, c’est-à-dire coloniser pacifiquement l’espace et découvrir encore et toujours les merveilles stellaires nous attendant dans un hypothétique quelque part. Reprenez votre souffle.
__L’ingéniosité humaine n’est pas assez ouverte pour caresser l’Autre Génie l’environnant. Il ne subsiste plus que quelques individus pour agir. Triste. Des actions isolées. Je souhaite bien du courage à tous ceux qui s’y mettront, puissent-ils m’entendre. Et vous qui me lisez, faites-le aussi, car chacun a la possibilité de changer le monde, que ce soit à son niveau ou au-dessus. Moi aussi je participerais, et j’écrirais.

Catégories :Non classé

Séquence émotion aujourd’hui.

__Cela faisait un bout de temps que je n’avais pas vu un film de Tim Burton, et que je n’avais pas pleuré. Ça tombe bien, j’ai pu concilier les deux. J’ai beaucoup apprécié la vision que donne ce film : le parcours d’une vie est fait pour être raconté, et pas énoncé de façon formelle. Il faut l’agrémenter de petites touches fantaisistes non mensongères. Mais j’oubliais de citer le titre : Big Fish.

__C’est en voyant le chaton chez Glen que je me suis rendu compte que ma maison était bien vide depuis la disparition de mon chat. Cete découverte s’est faite plus cruelle encore lorsque ma famille s’est déplacée chez mes cousins pour l’anniversaire de ma tante : un chat invisible à l’étage, une chienne cocker toute fofolle et joueuse, une lapine naine adorable et attentive à mes caresses, un écureuil de Corée assoupi, des poissons snobs (je déteste les poissons, même remarque pour les oiseaux)… J’eus un franc pincement au cœur en voyant la boule de poils aux longues oreilles (la lapine, pas le cocker), elle me rappelait mon Pinocchio. Une fois rentré, le match de Lyon ne m’a pas emballé, car je suis resté d’humeur morose au fond de moi.
__Je comprenais (dans une certaine mesure) ce que les personnes âgées et seules éprouvent lorsqu’elles n’ont plus que leur chien et leur chat comme compagnie. Probablement suis-je prédestiné à finir célibataire endurci ! Hahaha ! :o)
__Une personne qui passe son temps à écrire est forcément une personne seule, quoi qu’on en dise.

Catégories :Non classé

__Je sais, je sais, j’ai abusé avec l’article précédent. Merci pour vos récriminations, Madame Conscience et Mr Remords. ;o)
Soit.
__Je suis bien content de constater que le phénomène commercial d’Halloween s’essouffle. Je ne remets pas en cause le fait que cela permette aux enfants d’avoir pleins de bonbons, faisant le bonheur des dentistes, ainsi que d’autres vertus d’ordre affectif et dégoulinant de guimauve…
__Un groupe de six turbulents petits gosses est venu chez moi, ayant l’outrecuidance de perturber l’épisode du 15ème Simpson Horror Show que j’étais en train de regarder. Ma mère a ri devant leur affront suprême d’avoir entrouvert la porte d’entrée. Manquait plus qu’ils ouvrent celle de la chambre de mes parents et ils m’auraient reluqué, déguisé que je fus par une robe de chambre… Heureusement je connaissais l’identité de ces diablotins, deux étant d’une branche éloignée de ma famille, deux autres que je me serais fait un plaisir d’écraser au Ju-Jitsu, et les deux autres… j’ai oublié qui c’était.
__Ils ont quémandé des bonbons, ils en ont eu. Ce furent les seuls à venir. Le reste des friandises fut ingurgité par tout le monde sauf ma mère. Mes soupçons se confirmèrent, Halloween n’était qu’un effet de mode américain importé et insupportable. Il n’y avait qu’à voir les journaux, quelques articles anecdotiques en faisaient mention dans les pages locales. France Info passait un reportage sur le déclin de l’empire amér… euh de cette « fête ». Fini les horreurs chimiques et acidulées conçues en Chine.
__Néanmoins, comme les capitalistes du « Nouveau-Monde » ne renoncent jamais, ce divertissement reviendra à la charge, tel un furoncle sur le cul ou un herpès immortel. C’est cyclique. Je suis loin d’être économiste, mais cela relève de la logique : regardez les Tamagotchi…

__Ce qui me fait rire en ce moment, ce sont les larges stocks d’invendus du dernier Harry Pot-de-terre (et j’aurai pu écrire pot-de-chambre…) aux States : 2.7 millions en réimpression (après avoir vendu 11 millions là-bas) et presque autant de retour ! C’est bien beau d’imprimer ces livres sur papier spécial « respect des forêts », créer un surplus d’un tel niveau est totalement déraisonné. C’est bien simple, le patron de la boîte éditrice principale de la série ne sait pas quoi en faire. Là aussi je me dis qu’il est plus que temps que cette série se termine.
__Ceux qui penseraient que je suis jaloux du succès du balafré aux lunettes rondes et aux cheveux noirs de jais, je leur réponds ceux-ci : je ne vois pas ce que du gruau littéraire peut apporter de bon, de même qu’une vision manichéenne de la vie, une « sitcomisation » des rapports humains, une paupérisation globale du style. On s’extasie pour peu, on hyperbolise un livre médiocre parce qu’il plaît aux jeunes, c’est ça qui me dérange.
__Jusqu’à ce qu’un nouvel objet de mode pour collégien apparaisse et nous pourrisse la vie quotidienne par leur matraquage publicitaire. Le fléau des temps modernes le voici : la publicité. Exemple typique : Télévision Française 1. La citation désormais pérennisée : vendre des espaces de cerveau libre pour Cacolac bullé. Je dis ça, rapport aux pages publicitaires d’un quart d’heure entre les matches de Ligue des Champions entre chaque mi-temps, avant aussi d’ailleurs. Au passage, je trouve vraiment que cette chaîne abuse, elle aurait dû diffuser Lille – Manchester United ce soir au lieu de Olympiakos Le Pirée – Olympique Lyonnais. Même si le match d’hier soir s’est soldé par 5 buts et une impressionnante victoire de Lyon.
__Voyez, je ne suis pas moi-même exempt de défauts : les Simpson et l’OL ne sont-ils pas une marque de fabrique ?
__Ça me rappelle le fait que le chocolat est parfois confondu avec une drogue. Mais qu’est-ce qui n’est pas une drogue, de nos jours ?

Encore désolé pour cet article minable, qui ne relève pas le niveau de l’ensemble.

Catégories :Non classé