Note :
« Les trucs collants sur les vitres du salon n’ont servi à rien, maman, y’a deux piafs qui se sont écrasés sur les fenêtres en moins de deux jours. »
En fait, nos nouvelles fenêtres attiraient inexplicablement les oiseaux, qui s’éclataient le bec dessus, même contre celle de ma chambre ! Parfois j’entends un « boum » contre ma vitre, et j’ai juste le temps de voir un moineau faire demi-tour. Un jour même, un pauvre oiseau était étendu sur la terrasse, complètement sonné ! Alors ma mère, ayant autant pitié des bêtes que peur de voir une de ses vitres rayée, a eu l’idée d’apposer des bidules collants (en forme de dauphin bleu…) pour faire croire à un obstacle.
Sauf qu’il y a deux jours, deux oiseaux ont foncé bec baissé sur les fenêtres, juste à côté d’un dauphin.
« Un gros phalène !! Miam miam, je vais me le *BaM !* »

Publicités
Catégories :La Nature
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :