André Malraux disait : « J’ai assez d’idées pour qu’on puisse me voler sans me nuire« .
C’est quasiment vrai dans mon cas (il y a une limite à tout, non ? Ah ! Une question à se poser…), pourtant ça m’emm…bêterait qu’on me chourre mes idées.

La formule de Manet : « Je peins ce que je vois, et non ce qu’il plaît aux autres de voir« .
Adaptation pour mon cas : « J’écris ce que j’imagine, et non ce qu’il plaît aux autres d’imaginer« .

Publicités
Catégories :Non classé
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :